Planète-malherbe saison 2017-2018
Bienvenue sur Planète-Malherbe.
Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum consacré au Stade Malherbe Caen, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore. Inscrivez-vous c'est gratuit !

Planète-malherbe saison 2017-2018

Planète Malherbe est un forum non-officiel des Supporters du Stade Malherbe de Caen
 
AccueilGalerieS'enregistrerClassementLoto-FootMembresConnexionContactCalendrierRechercherFAQGroupes

Partagez | 
 

 Notre histoire avec Malherbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ricololo
Star du ballon rond
Star du ballon rond
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1886
Localisation : BAYEUX
Date d'inscription : 28/11/2009
Points : 4868

MessageSujet: Notre histoire avec Malherbe   Lun 22 Avr 2013 - 13:45

Dans le cadre du centenaire, j'ai pensé que modestement, on pourrait raconter notre histoire avec le club. La façon dont on l'a découvert, aimé et supporté. En faite, discuter de la relation que l'on a avec Malherbe en mettant un peu de coté les difficultés actuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ricololo
Star du ballon rond
Star du ballon rond
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1886
Localisation : BAYEUX
Date d'inscription : 28/11/2009
Points : 4868

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Malherbe   Lun 22 Avr 2013 - 13:53

Voila bientôt 30 ans que je supporte Malherbe. Depuis un fameux match de coupe de France en 1984 contre Laval alors Européen, remportait 1-0 par Caen (but de Pichard). Malherbe était en D3 à l’époque. Malheureusement, le club s’était fait éliminer au match retour. Eh oui ! A l’époque, la coupe se jouait en match aller-retour.

Tout gamin que j’étais, j’avais été époustouflé d’abord par l’ambiance du stade de Venoix. L’équipe, j’ai appris à l’a connaitre par les journaux. A l’époque, les éléments les plus connus était Mankowski (entraineur/joueur), Douville (Gardien de But) et Pichard (le buteur). Pardonnez moi si j’en oublie. Puis, il y a eu le match pour la montée en D2 contre Lisieux. Lisieux était entrainé par…Jacques Santini, futur sélectionneur de l’équipe de France. Match remporté 2-1 (je crois, à confirmer). A partir de cette saison et pendant 9 ans, Malherbe n’a cessé de progresser . D’abord la montée en D2 puis Caen atteint les barrages pour une accession en D1 mais Malherbe échouera. Malherbe retentera sa chance la saison suivante pour cette fois décrocher son billet pour le plus haut niveau national contre Niort. Une ambiance de malade !!!!

La saison 88/89 voyait Caen prendre une place très discrète en D1. Donné archi favori pour la descente par les « spécialistes », Malherbe commence très mal sa saison accumulant les défaites. Puis, à la fin d'Août, nous recevons Toulon alors leader surprise du championnat. Et, miracle ! On les bat par le plus petit des scores 1-0. C’est à la suite de ce résultat que je suis allé au stade régulièrement avec mon père. En faite, on n’a plus raté un match de championnat pendant 6 ou 7 saisons et …sans être abonné. A chaque match, on voyait nos joueurs pourtant techniquement limités qui se dépouillaient à chaque match pour gratter quelques points ici et là. Pour ceux qui ne connaissent pas Venoix, imaginez une ambiance au moins égale à celle de d’Ornano contre Monaco en coupe de la ligue par exemple et cela à chaque rencontre. Je vous promet que je n’enjolive pas plus que cela la réalité. Demandez à ceux qui ont connus cette ferveur et ils vous confirmeront.

De toutes façons, chaque rencontre remportée ne pouvait être qu’un miracle. Voir des joueurs comme Divert, Dumas, Domergue, Scipion, Bala, Avrillon, Bensoussan, Rix, Stein etc.. qui était comme des morts de faim sur le terrain, comment vouliez vous que le public ne les poussent pas. C’était impossible. Combien de fois suis-je rentré chez moi complètement aphone ? C’est incalculable. Il m’est même arrivé plusieurs fois d’être revenu avec les oreilles qui bourdonnaient. La cause ? Les tôles ! A venoix, le stade est entouré de tôles ondulés et les supporteurs montés dessus pour mieux voir mais en plus, ils tapaient dessus avec leurs talons. Un baroufle du diable. Le club et ses supporters étaient limités à tous les niveaux mais avait un cœur énorme. De la première à la dernière minute, l’équipe et le public faisait corps. Ni l’un li l’autre ne baissait les bras. L’osmose était parfaite.

Je passerai sur différentes anecdotes mais lorsque les conditions météorologiques n’étaient pas favorables, l’hiver notamment, je me souviens que l’on ne se plaignait absolument pas de la promiscuité dans les tribunes. Être serrer comme des sardines permettait de se tenir chaud. On tapait souvent des pieds pour se réchauffer jusqu’au coup d’envoi mais, une fois le match lancé, on y pensait plus. Et pour compléter, à chaque fin de saisons (pendant 3-4 ans), on avait la cerise sur le gâteau, avec le tour d’honneur des joueurs et l’envahissement du terrain par le public. Le tout agrémentait d’un feux d’artifice. C’était ça malherbe à la fin des années 80.

Et puis, vînt le temps ou malherbe jouait les cadors de la D1. Avec une place européenne et un match de coupe mémorable contre Lens, Malherbe faisait peur à ses adversaires. Une époque bénît.

Toute cette période a forgé mon attachement au club. Mais hélas, trois fois hélas, le club engrangea des dettes qu’il fallu rembourser sous peine de disparition du club. Mauvaise gestion, crise de croissance ? Malherbe est rentré dans le rang à ce moment là pour glisser petit à petit vers l’étage inférieur peu après la livraison du nouveau stade. De plus, l'inflation des salaires et l’arrêt Bosman nous interdisaient désormais le recrutement de joueur de grande qualité comme nous avons eu la chance d’en avoir (Domergue, Jesper Olsen, Calderon, Gorter, gravelaine, Paille etc.. ).

Depuis, Malherbe traine globalement ses guêtres en 2ème divisions malgré quelques sursauts sporadiques qui les a ramené au paradis et à deux doigts de la coupe à moustache. Les vieux supporters comme moi ont perdu leurs illusions. Les dures réalités économiques de notre temps imposent aux clubs comme Caen de devoir patienter et donc d’attendre « la génération » de jeunes joueurs qui leur permettra de grimper et surtout de durée en ligue1. Malherbe a mis ses œufs dans le panier de la formation. J’espère que l’omelette sera bonne et non indigeste dans les années à venir. Il m’arrive encore de croire que Malherbe pourra un jour retrouver l’engouement premier des années 80. Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joeldu14
Fan de Planète-Malherbe
Fan de Planète-Malherbe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 61953
Age : 29
Localisation : Colombelles à 10 minutes de Caen Calvados 14 Basse Normandie
Date d'inscription : 24/05/2010
Points : 64958

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Malherbe   Lun 22 Avr 2013 - 14:35

Je vais sur mes 25 ans en Juin, j'ai découvert le SM CAEN à l'âge de 12 ans. Je suis abonné depuis la saison 2001-2002 ou j'ai pu alelr dans les différentes tribunes en abonné sauf tribune d'honneur ou j'y suis allé en plces offertes. J'ai été 3 ans sans m'abonné pour des raisons persos. Malherbe restera toujours mon club de coeur. Mes joueurs préférés étaient et seront toujours même si ils ne jouent plus Sébastien Mazure, Benoit Costil Xavier Gravelaine, Mathieu Bodmer, Reynald lemaitre...

Mes plus beaux souvenirs à d'Ornano même si y'en a plein mes 2 grands matchs préférés sont le 5-0 infligé aux "Maradona de Juiretti (Bordeaux) et le 3-0 infligé au PSG. et aussi le 4-1 infligé au Havre à d'Ornano. Mon seul déplacement que j'ai pu faire en abonné c'est la saison passée à Gerland quand on a gagné 2-1 Very Happy


J'ai découvert ce club grâce à mon cousin fidèle supporter du SM CAEN

Ce qui me soule c'est de faire l'ascensseur mais bon Caen restera toujours mon club de coeur.


ICI C EST MALHERBE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Befa
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6078
Age : 39
Localisation : Région Rouennaise
Date d'inscription : 10/07/2007
Points : 9124

MessageSujet: Re: Notre histoire avec Malherbe   Jeu 2 Mai 2013 - 19:37

Moi, c'est mon père qui m'a fait choper le virus. J'étais en CM2, je me souviens bien de ça. Habitant loin de la région tous les dimanche, je regardais les résultats sur Télèfoot avec à chaque fois une petite montée d'adrénaline. C'était en 1988-1989.....ensuite c'était facile de deviner le résultat Caen gagner ou faisait match nul une fois sur deux. Je trouvais ça bizarre jusqu'à ce que je comprenne que la première ville citée dans un match était celle qui recevait laugthing .

Ensuite, j'écoutais tous les matchs sur Europe 1 ou France Inter avec Jacques Vandrou ou l'autre cinglé d'Eugène Sacomano. shocked L'oreille collée au transistor le samedi soir, je notais tous les résultats de Malherbe match après match saison après saison . Avec des stats et des courbes de classement. Je collectionnais les articles quand je redescendais dans la région que ma grand mère gardait soigneusement (aitant abonné à Ouest France).

Ensuite, pour mon anniversaire, mon père (après une insistance bien lourde) m'offre le premier match de ma vie à Venoix. J'étais accompagné de deux de mes oncles.
C'était Caen - Lens (1992) en 16ème de finale de coupe de France. Le fameux match d'anthologie 5-4 après prolongation (et le but de Gortër :Coeur: ) . Je suis passé par toutes les émotions pendant ce match. Le public Lensois était fantastique aussi et l'ambiance sous les tôles mémorables. On avait même réussi a lancer quelques chants (Enorme je vous dis) Apres le coup de sifflet final j'avais était porté en triomphe par mes oncles Dance . Je n'ai plus jamais lâché Malherbe !

Ensuite, en grandissant j'écoutais tjrs les matchs en voiture ou en faisant les cents pas dans ma cuisine et évidemment c'est un sujet de prédilection quand je descends dans le calvados avec la famille et mon père. C'est un peu du "je t'aime moi non plus". Combien de fois mon père m'a dit je ne veux plus voir ces brêlons trop payé après une défaite ^^.

Et bien évidemment dès que je lui propose de voir un match, il ne dit jamais non happy
Bref depuis tout ce temps ma passion pour ce Club a un peu faiblit surtout depuis l'année dernière. Mais ça restera pour tjrs le club de mon cœur. Et jusqu'à mon dernier souffle, je suivrai les résultats et supporterai Malherbe dans les bons moments ou dans les mauvais .

Bref il y a temps d'anecdote qu'un post ne suffit pas !


_________________
Un bon Havrais est un Havrais en L2 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planetemalherbe.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre histoire avec Malherbe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre histoire avec Malherbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète-malherbe saison 2017-2018 :: Stade Malherbe Caen 1913 :: Actualité :: Archives actualités-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit